Outil LEAN : le Kanban

Le Kanban est un mécanisme permettant d’asservir la production ou l’approvisionnement d’un composant à la consommation qui en est faite. Le support de l’ordre de reconstitution est une étiquette accrochée à chaque lot qui est produit ou approvisionné. L’étiquette peut être informatique sous forme code-barre.

Un kanban peut représenter un jeu de pièces, une quantité pré-définie, un volume, un poids précis et convenu entre les 2 points.

Le kanban est un mode de gestion de flux crée à la fin des années 50. Inventée au Japon pour l’industrie automobile, la méthode kanban peut être appliquée dans toutes les entreprises industrielles. De ses origines asiatiques, la méthode a gardé son nom de kanban, qui signifie « étiquette » en japonais et deux grands principes : une très forte connotation visuelle et une recherche de la perfection à moindre coût.

La méthode kanban est une méthode simple, visuelle et facilement compréhensible par tous. Elle est basée sur le principe du « juste à temps ». Ce sont les commandes émises par un poste aval en fonction de ses besoins, qui régulent la production d’un poste en amont. La méthode kanban est une méthode de gestion dite à « flux tiré » qui permet de réduire les délais et la trésorerie, d’avoir moins de stocks.

Dans la méthode kanban, si l’entreprise accepte le risque de rupture des stocks, elle peut aisément le compenser par une organisation rigoureuse et une excellente réactivité industrielle, tout au long de la chaîne logistique. Les avantages de la méthode kanban par rapport à la méthode classique sont multiples.
La diminution des stocks entraîne :

  • une augmentation de la rentabilité
  • une meilleure réactivité
  • une bonne gestion de la fin de vie des produits.