Le Lean : dernier espoir ?

Cas 1 :
Quand cela va bien, voire très bien : "pas le temps de se consacrer au Lean" nous répond-t-on.

En fait, c’est quand il y a du travail que :

  1. Il faut se préparer à faire mieux pour avoir un avantage concurentiel,
  2. Nous pouvons voir les sources d’amélioration : nous sommes très "terrain" !

De plus, nous sommes autonomes dans les diagnostics et ne prenons que très peu de temps à chaque personne ; une fois les actions de formation-action correctives entamées, il faut juste en faire un peu chaque jour entre nos visites.

Mais rien n’y fait, "on va très bien", donc pas de Lean...

Et puis, quelques années après, au mieux, on apprend parfois que la société vient d’être rachetée. : sans doute pas assez rentable et le volume n’a pas alimenté la marge !! Manque d’anticipation simplement : dommage car le Lean a des effets à moyen et long termes.

Cas 2 :
"Pas assez de commandes, ni de budget pour s’y consacrer !" entend-on.

Dans ce cas, c’est clair pour nous : on n’a aucun levier d’action : c’est au niveau commercial qu’il faut agir, encore faut-il que la qualité et le délai du service et des produits soient là.

On ne peut pas motiver des opérateurs à travailer plus efficacement quand il y a peu de commandes : on pourrait assimiler Lean et outil de licenciement : donc pas de Lean !

Avez-vous remarqué la corrélation surprenante entre la situation de "peu de commandes" et les livraisons en retard ?

Donc, chers prospects, dans ce cas licenciez, et appelez-nous, on pourra alors faire quelque chose !

Cas 3 :
"On a beaucoup à faire, on livre en retard, on a tout tenté, on perd de l’argent ..."

C’est semble-t-il, le cas commercialement idéal pour nous. Il semble que le Lean représente pour cette typologie de clients, du moins en France, "le remède de la dernière chance".

Le client de ce cas, la plupart du temps ne semble pas s’impliquer, mais il a payé le "must de la technologie", c’est le principal pour lui. Mais pas pour la méthode ! En effet le Lean demande sinon équipe motivée, au moins un management impliqué, pas de simplement envoyer ses équipes en formation au cas où cela donnerait quelque chose !!

Voilà, au cas où vous seriez dans un de ces cas....