Rentabilité d’applications Rfid ou code-barre Temps gagné sur les opérations d’identification

L’investissement fait peur à certains qui détiennent les cordons de la bourse de leur société, et particulièrement dans les codes-barre car cela "marchait bien avant" . Mais que dire si l’investissement n’est pas fait ? Quel est le temps opérateur gagné pour faire d’autres opérations plus rémunératrices pour la société, le commerce ?

C’est là que l’on peut estimer le retour sur investissement, la rentabilité d’un tel équipement avec son logiciel.

Pourquoi choisir la RFID ? Aide au choix - le code barre ne peut-il pas suffire ?
3 points à vérifier avant d’investir dans une application mobile RFID : hors de ces critères : y-a-t-il d’autres solutions plus rentables ?
La RFID (Radio Fréquence identification) remplace-t-elle le code-barre ?

Identifier des produits et faire une application de lecture des codes-barre : pourquoi faire ? quel est sa rentabilité ? quel est le temps d’opération et d’opérateur, d’employé gagné

Rentabilité application code-barres dans le cas d’inventaire

Prenons le cas courant d’un inventaire de magasin avec 3 personnes et comparons les situations avec ou sans code-barre et son application de gestion.

Critère sans application avec application code-barre gain
Temps passé opérateur payé 2 jours 1 jour 3x2=6 jours de salaire
Temps de fermeture 2 jours 1 jour, voir 0 en procédant par secteur 2 à 1 jours de CA (Chiffre d’Affaire)
Perte de matériel dans le stock env 2% du stock 0.01% du stock env 2% du stock
Stock dormant / mort non identifié et non vendu avant limite de DLC, de mode env 5% 0% 5% du stock

Rentabilité application code-barre dans le cas de livreurs, techniciens de maintenance sur la route :

Critère sans application avec application code-barre gain
Temps passé opérateur , vendeur payé à faire la re-saisie des formulaires 1h pour 6 formulaires (dépend de sa taille) Aucun délai : la donnée arrive directement dans le système Gain de personnel
Délai d’obtention de la donnée (par exemple pour facturer ou renseigner un client) Temps payé de retour du technicien +saisie : minimum 1 jour 0 : la donnée est disponible dans la journée (voire la minute) ! Gain de jours de trésorerie et de réactivité
Erreurs de recopies (2) Quelques unes Aucune dépend de l’impact de l’erreur

Faites votre calcul de rentabilité avec vos chiffres maintenant et demandez nous un devis : vous pouvez rentabiliser votre investissement solution code-barre en un an !

En effet au niveau du Temps passé opérateur, le gain réside dans le temps passé et l’exactitude de ressaisie des quantités et références dans un système comme Excel, alors qu’avec nos applications, aussitôt saisi, aussitôt écrit dans le système. Les appareils de lecture ont une ergonomie telle que la vitesse de saisie et scan sont impressionnantes : suivant le mode de comptage et de scan vous pouvez aller de 60 à 200 références à la minute !

Avez-vous d’autres critères ? Vous pouvez en parler ici ! Remplissez-vous des formulaires avec un stylo sur papier ? Comptez-vous le temps de ressaisie de ces formulaires ?

La perte de matériel et le stock dormant : à partir du moment ou tout est étiqueté code-barre , les emplacements étiquetés code-barre également, on peut associer un produit à un emplacement et le retrouver facilement. Mais le seul fait de l’étiqueter et de le référencer dans votre gestion, vous permet d’identifier depuis combien de temps il est en stock et le solder avant qu’il ne devienne obsolète.

La quantité de données dans le code-barre est limitée ?
Oui effectivement, les code-barres en 1D lus par des lasers sont limités en taille de données, la limite est repoussée avec les code en 2D qui demandent des imageurs : lire Le code barre et sa lecture : les bases

Si vous avec l’intention d’utiliser un simple scanner, appelé "douchette", la limite est bien celle du code lu par le lecteur de codes barres. Si vous voulez repousser cette limite et appeler d’autres informations liées à ce code, il vous faut envisager l’utilisation d’un terminal intelligent de lecture code-barre, il peut contenir des tables d’informations embarquées liés au code-barre, que l’application va aller chercher pour mieux informer l’utilisateur : le prix, la désignation du produit, la date limite du lot, lire Avantages des terminaux durcis à scanner intégré.

La distance de lecture des code-barre est trop importante ?

Les têtes de lecture embarquées dans les terminaux code-barre sont de plusieurs gamme de distance et de qualité de 20 cm à 20 mètres : ce n’est pas visible à l’œil nu pour le client, mais les prix et différences de gammes de produits expliquent cela.

Il y a par ces moyens des raisons d’éviter la dépense de la solution Rfid.

Vous avez d’autres idées ou questions sur la rentabilité avec le code-barre  ? N’hésitez pas et publiez ici !

Cas de l’usage de la RFID en mobile : dans quel cas l’employer ? Peut-elle remplacer le code-barre ? La RFID est-elle rentable ?

D’abord il y a 3 types de fréquences en RFID et ne sont pas compatibles entre elles. Le choix dépend de l’utilisation et du contexte, de la distance de lecture (quasi-contact ou éloigné de 6 à 10 mètres environ) . Type de terminaux mobiles, logistiques, kiosques interactifs de scan

Une solution RFID est composée à minima de :

  • un terminal avec antenne Rfid, plus onéreux que le terminal code-barre,
  • une application pour utiliser ce lecteur RFID,
  • des tags correspondants à la gamme de fréquence du terminal : étiquettes avec une antenne et une puce, enveloppées de manière particulière en fonction de l’environnement d’usage et de la fixation à l’objet à identifier. Leur prix est bien plus élevé qu’une simple étiquette papier autocollante.

Après plusieurs années de tests, de projets RFID dans ces domaines de l’identification et de la traçabilité, de questions de prospects sur le sujet de la RFID, nous partageons avec vous ce résumé et concentré d’aide au choix de la RFID.

En résumé : la RFID a 2 à 3 raisons fondamentales d’être choisie pour sa rentabilité :

  1. L’investissement RFID est intéressant quand le code à barre d’identification du produit est ou va être occulté ou rendu illisible dans le procédé de production ou d’utilisation ou de suivi : exemple : boue, peinture, ciment , acide, animaux avec poils, laine : ovins, bovins, etc... ou dans le stockage par piles : ex magasin de vêtements / habillement : les inventaires sont alors énormément plus rapides, plus de dépliage de vêtements par exempl : une moyenne de 40 tags par seconde peuvent être lus en UHF (2500 produits à la minute), ce qui n’exige plus la fermeture du magasin pour faire l’inventaire.
  2. L’identification et authentification par RFID est nécessaire quand on veut être certain de l’authentification du produit, de son origine, si on veut le protéger contre les copies et le signer numériquement : une signature donc encryptée, est introduite dans le code de la puce embarquée voire cachée à l’intérieur du produit à authentifier, exemple : aliments, tableaux, meubles. Cette fonction peut être concurrencée à présent avec les solutions mobiles d’authentification du produit livrées gracieusement au client sur Androïd (nous pouvons vous l’étudier : contactez-nous),
  3. L’identification par la RFID est avantageuse quand le produit ou le badge représente une valeur monétaire à identifier, un accès payant et demande rapidité de contrôle ou de consommation : ticket de transport en général : bus, métro, ski, accès confidentiel, identification de bijoux.

Si votre besoin d’identification ne rentre dans aucune de ces rubriques, il y a des autres solutions bien moins onéreuses et plus rentables que l’on peut trouver ensemble.

Comment identifier la nécessité de la RFID dans votre projet ?

A la base, il faut analyser le trajet de vos produits et les risques encourus.

Exemples de choix de la RFID ou de choix du terminal mobile intelligent :

  1. si c’est pour avoir sur votre terminal des informations relatives à un code produit lu sur un tube par ex, il existe des solutions 2 fois moins onéreuses comme avec des terminaux portables intelligents qui contiennent les données relatives aux lots en cours téléchargées depuis la base de donnés. Ces infos s’affichent sur l’écran au scan du code produit, ce qui évite de les mettre dans une puce.
  2. Si c’est pour transmettre des informations sur le produit identifié à une autre organisation hors de votre giron informatique, il faut vraiment une bonne raison de choisir la RFID car l’EDI (échange de données) entre les ordinateurs est très courant et remplace bien cette fonction .

Donc la RFID ne remplace pas le code à barres, elle est même souvent demandée en complément dans pas mal de projets en employant des lecteurs a double tête RFID + code-barre.

En espérant que cela vous serve dans vos réflexions, dans le doute : demandez nous conseil en nous appelant.