Livre blanc méthodes sur le management visuel Le management visuel rend les opérateurs proactifs et autonomes

1 |

Plus besoin d’un chef d’équipe et d’ordinateur pour afficher les résultats de production. Avec le management visuel, ces résultats sont visibles sur un simple tableau. L’opérateur peut alors prendre ses décisions lui-même, libérant le responsable d’équipe pour des tâches à plus forte valeur ajoutée. Ainsi, tout le monde monte en compétences sans efforts. Cette méthode du Lean s’applique aussi bien au travail en atelier qu’aux processus administratifs.

Résumé de la fiche

- Toute la hiérarchie peut juger de la même manière et en temps réel les résultats d’une personne ou d’une équipe.
- Il n’y a plus de "juge" incarné par le manager ou le chef d’équipe. L’opérateur prend lui-même les décisions en faisant sa propre appréciation des résultats affichés sur un tableau.
- Exit les tableaux Excel, les chiffres et les graphiques qu’une seule personne comprend ! Place à des règles visuelles compréhensibles par tous.

A quoi ça sert ?

La réactivité descend à l’heure et au niveau de l’opérateur. De quoi ajuster en temps réel à la demande et combler rapidement les écarts de production (retards, rebuts, gâche).
Les applications sont par exemple :
- surveiller toutes les heures le TRS (Taux de Rendement Synthétique) d’une machine d’assemblage ou le process à plusieurs recettes dans la journée, sans informatique, sans gros moyens, à l’aide d’un tableau blanc et de quelques couleurs ;
- équilibrer toutes les 3 heures les effectifs de plusieurs lignes de production parallèles ou îlots de montage, en fonction de la demande, sans se référer au responsable, en utilisant juste des abaques, une grille sur papier et des "Stabilos". A la clé, un gain de 67% de performance ;
- équilibrer les opérations en série sur un process avec moins d’opérateurs que de machines sans ruptures d’approvisionnement de la chaîne et en diminuant les encours de production ;
- équilibrer le contrôle en fonction de la production ;
- suivre des ordres de fabrication multiples dans des fabrications pour service inférieur à 24 heures, comme par exemple dans la personnalisation de cartes à puces (pas le temps de faire des saisies dans un logiciel MES !) ;
- réduire le taux de rebuts de presses à injection semi-manuelles, avec un gain de 10 points de rebuts.

Contenu : 9 pages

  • A quoi ça sert ?
  • Qu’est-ce que le Management Visuel ?
  • Les dérives
  • Le MV et le PDCA
  • Managers – Middle Management, Lean et MV
  • Les Systèmes d’information et le Management Visuel
  • Comment le mettre en œuvre : aperçu
  • Comment identifier les besoins en MV ?
  • L’avis de l’expert
  • Les points à surveiller

Complément de notre fiche parue dans le N° 936 de Septembre 2011 d’IT-Industries et Technologies.

Demandez ce livre blanc :(réservé aux entreprises)

contact, inscription, demande

votre email depuis le domaine de votre société, pas de gmail, free, etc...

commencer par +33 pour la France, autre en fonction de votre pays

Les documents proposés ne sont envoyés qu'aux professionnels et qu'en Europe

Date d’événement, de rendez-vous souhaité (suivant disponibilités), de formation (jj/mm/aaaa)

(Lien ci-dessus)

Partager cette page