Architectures données PDA et impressions mobiles, interconnexions

distribution "Edge" de la puissance de calcul

Avec des explications des différentes possibilités de connexion des smartphones, PDA Android aux basses des données et aux imprimantes en mobilité, concevez votre projet d’application de traçabilité code-barre, Rfid !

Saisissez, imprimez, partagez, mettez à jour, stockez !

Prérequis  : lire Qu’est-ce qu’un terminal / PDA mobile avec scanner intégré ?

Le modèle Edge computing

Le "mobile Edge Computing" est un modèle d’informatique distribuée entre terminaux mobiles à travers le réseau, privé ou non, en utilisant le moins possible les ressources du "Cloud", comme un ERP, donc en restant au "bord" du Cloud, ce qui explique le terme "Edge". Les terminaux ont leur système de base de données inclus, un affichage et un clavier physique ou virtuel et surtout de la mémoire permanente et des processeurs super puissants : cela suffit largement.

A quoi sert donc le "Edge Computing" ?

Ils peuvent se connecter à des capteurs locaux et engranger des données de mesures afin de les traiter et restituer si nécessaire au Cloud. Les analyses locales, les statistiques d’un process local, les simulations locales, ne nécessitant aucune latence (avec ou sans réseau immédiat) sont alors parfaitement adaptées pour donner de l’autonomie à la personne.

C’est une structure des données qui est bien adaptée à l’autosurveillance, l’auto-diagnostic, la surveillance à installation facile sans informaticiens avec redondance (auto-remplacement des données ou des machines), à l’encryptage (signature numérique) sur place dans l’instant des données de la preuve par exemple pour authentifier.

En fin de processus, de traitement "Edge", seules les données nécessaires au Cloud, à l’ERP par exemple, au serveur d’archivage de preuves digitales sont transmises pour être stockées.

Le Edge computing travaille là où l’action a lieu, proche du lieu de production, où on demande de l’autonomie, de la réactivité avec un minimum d’équipement : ce sont les points communs avec le Lean management finalement.

Nous utilisons toutes les possibilités du Edge computing dans nos produits et logiciels mobiles.

Nous supposons que vous savez comment acquérir les données code-barres ou Rfid sur votre mobiles et voulez les imprimer, les partage ou les stocker.

Les architectures d’échange de données mobiles possibles

Le terminal Android communique par Wifi ou 3/4/5G ou BT (Bluetooth)

Nous présentons ici les différentes structures de connexion entre terminaux et bases de données pour Android. On partira des modes obsolètes aux modes courants.

Interchanges par USB : ne se fait plus professionnellement

connexion USB d’un terminal Android au PC pour échange de données, obsolète
connexion Android par USB obsolète pour applications professionnelles

Tout d’abord les connexions USB avec un Android sont utiles pour charger les programmes (Apk) sur certains smartphones : c’est la seule utilité de ce mode. Mais sur certains terminaux durcis, il n’y a plus de connecteurs USB, donc ce mode hérité du vieux monde Windows CE ne se fait plus.


On part donc sur des connexions mobiles sur réseaux
 :

  • Wifi pour des applications "indoor" en intérieur ou proche d’un local
  • 3/4/5G pour des applications mobiles itinérantes en extérieur.

Interchanges par Wifi- 4G sur des bases Excel / CSV : très limité

IP connexions entre mobile et base de données Excel, CSV : un seul sens par table

La base est répartie sur un PC lié par IP sur des tables Excel, CSV plutôt : et là les échanges sont limités à un seul sens : soit une lecture de la table (paramètres) par le terminal, soit un ajout de lignes dans une autre (données saisies). C’est un système encore plus limité lorsqu’il y a plusieurs terminaux en connexion : c’est du low-cost en maintenance et il est réservé à quelques cas sans évolution future et est à éviter.

Interchanges par Wifi- 4G sur des bases SQL ou via API : recommandé

Connexions IP de mobiles avec bases SQL, API

La base est du type SQL ou est accessible sur un ERP via API : les échanges peuvent être, en fonction des droits, en lecture et en écriture avec des processus d’accès non concurrents aux modifications de données : c’est l’idéal pour des structures de travail professionnelles de terminaux mobiles. On peut alors faire du "Edge computing" sur le terminal : faire des calculs et affichages de résultats en plus de la traditionnelle collecte de données.

On a fini avec les saisies de données : passons à leur impression sur étiquettes ou reçus :

Les architectures d’impression de données mobiles possibles : reçus ou étiquettes, rapports

On a deux modes possibles : le Bluetooth (BT) ou Wifi / IP direct, le mode USB connecté au PC n’est pas accessible facilement depuis un terminal mobile : on l’oublie.

Impression par BT : le plus personnel

Mode de connexion d’imprimante mobile personnelle à un terminal : via Bluetooth

L’impression par BT est réservée en général pour des imprimantes mobiles portées à la ceinture, donc à protée de main de l’opérateur. On peut imprimer des reçus ou des étiquettes auto-collantes avec code barres ou tag Rfid. La donnée à imprimer est envoyée par le BT du smartphone durci porté par l’opérateur.
On peut imaginer aussi des imprimantes de table connectées par BT : cela est réservé pour des terminaux à proximité .

Impression par wifi / IP : le plus partagé

Mode de connexion d’imprimante étiquettes partagée à des terminaux mobiles : via IP (fixe) filaire ou Wifi

L’imprimante (de bureau ou industrielle) est rattachée à un réseau par un câble Ethernet (IP fixe) ou par le Wifi, elle est bien partagée donc et les données sont envoyées par les terminaux. En général on place un seul format d’étiquette par machine afin de ne pas avoir de surprise à l’impression suite à un changement de format.

Voilà vous savez tout : vous pouvez nous contacter pour votre projet !

Pages avec les mêmes mots clés

Comment installer l’identification par code-barre , Rfid ?nos Apps de traçabilité prêtes à l’emploi (KX-mobile)MosaïqueSupport, pages de formation en apps mobiles et organisation de productionTraçabilité : application pour terminal code barre mobile de scan