Analyse synthétique avant appel d’offre de l’ERP / PGI cible Phase 1

Le marché des éditeurs de PGI français ne suffit plus à des sociétés mondialement implantées : nous avons mis au point une méthode de recherche plus adaptée à ces cas internationaux et compliqués comme les semi-conducteurs

Constat :

- les grands éditeurs réalisent leur offre basée sur votre chiffre d’affaires !
- 90% des industriels interrogés présentent une liste d’éditeurs déconnectés en termes de budget !
- 95% des industriels français actifs au niveau international (filiales, centres de distribution ou usines délocalisées à l’étranger), présentent toujours les mêmes éditeurs d’ERP, seuls actifs sur le territoire.

Ces PME et plus grandes entreprises ne mettent pas tous les atouts de négociation et de performance de leur côté !

Faites partie des 5% à la pointe de l’information en ERP !

Profitez de notre expertise : plus de 500 éditeurs et intégrateurs sont référencés dans notre base de données !

- ciblez les éditeurs correspondants à votre besoin et à votre budget,
- vérifiez que votre demande et votre budget sont compatibles,
- obtenez une liste d’éditeurs qui vont vous répondre avec le produit qui correspondra le plus près de votre besoin afin de pouvoir comparer des éléments comparables.


La simplification de cette méthode concerne la phase 1 : le cahier des charges.

Comparatif par rapport à la méthode classique

Avantages :
- plus rapide et moins coûteuse que la méthode classique d’élaboration de cahier des charges,
- plus adaptée à des projets aux contours imprécis : start-ups, élaboration de budget, identification et pré-sélection d’éditeurs d’ERP,
- recherche et pré-tri simplifiés,
- document en anglais : permet d’étendre la recherche à des éditeurs implantés mondialement.

Inconvénients :
- moins formaliste et moins protectrice pour vous, client,
- ne permet pas aux éditeurs de faire un devis définitif mais un budget.

La méthode demande au consultant une habitude des cahiers des charges pour en effectuer une telle simplification, une connaissance profonde des caractéristiques standards des PGI afin d’identifier chez le client les faits et besoins qui sortent de l’ordinaire et qui vont être déterminants dans le choix de son outil futur.

Exemple :

start-up dans le semi-conducteur avec un besoin d’ERP sur 3 sites en 3 langues sur 3 continents pour démarrer, avec des caractéristiques particulières à son métier :
- DPA (Distribution Price Authorization) : vente d’un prix pour un projet dont le fabriquant est un sous-traitant du client final,
- distribution et commission des vendeurs, au niveau mondial
- vente de licences,
- fab-less (100% sous-traitance)
- comptabilité et consolidation en US GAAP, IFRS.

Le besoin est exprimé en seulement 22 pages de présentation : une concision qu’apprécient aussi les éditeurs.

Suite logique :
Phase 2 : appel d’offres d’ERP
(A la fin de la phase 3, on peut demander de l’éditeur un devis précis et définitif.)

demande de contact, email , rappel , devis