Diagnostic intégral de société en limite de faillite

La méthode de diagnostic d’organisation du travail "Prod-Scan©" a été étendue depuis la production, ERP, supply-chain à l’ensemble de la société : comptabilité finance, et ventes pour sociétés dans une situation de grande difficulté financière comme en témoigne l’expérience vécue ci-dessous.

Le besoin du client : comment éviter la faillite de son entreprise et si possible les licenciements :

depuis assez longtemps en situation de descente aux enfers, dans une spirale de pertes, et d’héritage d’une organisation faiblement adaptée aux nouveaux temps et marchés, le jeune PDG souhaite retrouver des repères, la méthode par où commencer pour redresser sa société. Il est envoyé par un de ses associés qui a déjà eu affaire à nos services pour une autre entreprise de mécanique (décolletage).

La situation du client sur Rhône-Alpes :

- Une PME de 70 personnes, industrielle en usinage à façon de métaux spéciaux avec quelques filiales, héritage de rachats et de ventes sur plusieurs années se place dans une niche mais de nouveaux concurrents asiatiques ont grignoté les marges et pris les volumes.
- Des ateliers qui occupent 60% des effectifs, organisés pour un traitement de process par campagnes qui regroupent des usinages réalisés à la commande.
- Au fil des années, les pertes s’accumulent et les mauvaises habitudes se prennent.

Notre proposition à valeur d’exploitation immédiate : le diagnostic d’entreprise "Prod-Scan©"

- un diagnostic complet "Prod-Scan©" de l’ensemble de la société qui donne en une semaine environ en résultat les constats, un diagnostic, et enfin un plan d’action à court terme par secteur : commercial, production, DAF, Achats, dont 80% des actions sont réalisables sans assistance de notre part.

Ce diagnostic d’organisation a révélé en majeure partie :

  • un manque de management opérationnel,
  • une sous-utilisation des moyens de l’entreprise :
    • Personnel
    • ERP
    • Capacités et process de production, dont une capacité libre à forte valeur ajoutée non vendue et dont des concurrents font profit.

Le 1er Décembre 2016 est l’entrée en vigueur de la loi Travail El Khomri.

Un point importants de la loi Travail sur l’un des 4 motifs du licenciement économique dit que la "réorganisation de l’entreprise nécessaire à la sauvegarde de sa compétitivité" doit être étudiée. C’est ce que l’on fait avec le client

Le point fort du plan permet de redresser progressivement sans licenciements majeurs.

L’équipe autour du dirigeant est fort motivée par les actions à prendre et donnent toutes les chances de succès aux plans d’actions et de sortie du rouge de la société autour de son dirigeant "regonflé" pour se battre.

La suite de la mission de diagnostic de la PME

le PDG, fort content de la qualité de la prestation, choisi des points sur lequel il a besoin d’accompagnement régulier comme mettre en place un tableau de bord et indicateurs de performance, les animations d’ateliers à intervalles courts (AIC), l’optimisation de son ERP.

Qu’est-ce qui a été ajouté dans le diagnostic complet entreprise "Prod-Scan©" ?
Récemment, nous avons ajouté au diagnostic standard, en fonction du périmètre, l’étude des comptes de la société, des finances, des RH et la partie commerciale (tarifs, stratégie, site internet, référencement, brochures, concurrents).

Qu’est-il ressorti du diagnostic ? Même si cela ne fait pas vraiment plaisir au dirigeant qui l’a ordonné.

Les diagnostics organisation du travail et diagnostics d’organisation d’entreprise ne concluent pas forcément à des licenciements de postes de travail.

Il y a de multiples voies d’améliorations comme ces exemples les plus représentatifs, tirés d’expériences d’entreprises en difficultés ou non :

  • redonner la "grosse berline de marque allemande" du patron à la société de leasing (= 1 ouvrier par an) ou la mettre à disposition de la force commerciale qui roule avec d’anciens véhicules,
  • mettre les commerciaux sur la route (peu de visites clients),
  • augmenter les ventes d’une gamme de produit sur laquelle on a de la capacité disponible sans investissements ; produits sur lesquels un concurrent fait des profits retentissants,
  • réorganiser le service commercial pour avoir les commandes à l’atelier en 2 jours (au lieu de 10 = gain de 8 jours de trésorerie).

Ces exemples témoignent de la neutralité de nos diagnostics d’une part et de l’étendue de la réflexion au delà de l’organisation même !