Conseil organisation, SI
Lean Manufacturing, choix d’ERP / PGI

Categories

Accueil > Diagnostics > Exemples et résultats d’audits > Diagnostic de mise en ligne performante par les outils LEAN

25 juillet 2008
W. Piedfort

Diagnostic de mise en ligne performante par les outils LEAN

Partage d’expérience

English français

Application des outils LEAN : VSM (Value Stream Mapping), One-Piece-Flow, Cellular Manufacturing (fabrication par lignes simples, mise en ligne), Standardized Work (Standardisation du travail), Takt-Time : équilibrage de capacité, Kanban, Visual management.

Rapide : Diagnostic et synthèse en 2 jours sur ce cas.

Cas présenté sommairement :
Opérations de fabrication manufacturières sur textile, électricité et mécanique sur des produits de petite série, saisonniers, avec beaucoup d’options-variantes. Les lignes sont regroupées par produits similaires et le rendement n’est pas au rendez-vous en nombre de pièces par jour.

Process simplifié de fabrication avant : Schéma des lignes avant intervention

La méthode de diagnostic , un extrait :

ACTIONSPRINCIPAL RÉSULTAT ATTENDUMÉTHODE DE TRAVAIL
Schéma des flux actuelsIdentifier les goulots et capacitésPlan de masse, mesures et schémas par la VSM
Mesures de capacitéGammes par typologies de produits, mix produit, équipes de personnesMesures sur place identification des standardisations, calcul du Takt-time
Projection des flux futursIdentifier les grandes zones et fluxplans idéaux
Calcul du vrai TRSNiveau de performance véritableÉtalonnage des temps
Mise en place KanbanRéduction des encours et équilibrage de lignesFormation-action
PréconisationsAmélioration de 15 points de TRSPlan d’action détaillé

Un an après la ligne a été modifiée suivant ces préconisations et les performances sont au rendez-vous.

Le temps de cycle a été réduit considérablement. Demandez comment copier et adapter dans votre entreprise

On rappelle que le temps de cycle instantané d’une ligne, d’un atelier, est facilement calculable globalement par la formule simple :

(Nbre de produits en cours) / (Cadence moyenne de sortie par unité de temps )

On peut donc comparer ce temps de cycle avec la somme des temps des opérations dont on parle dans la méthode du Takt time pour en déduire une sorte d’efficience instantanée.

La proposition de méthode détaillée en rapport avec cette expérience

Partager

Commentaires

  • Le 12 avril 2010 à 22:27

    Exemple de question :

    Quelle est la description de la situation actuelle sur le sujet ? : Notre
    entreprise fabrique des portes d’entrée de maison.
    Nous avons réaliser une VSM sur une partie de l’atelier et nous avons
    mesuré les temps gammes des postes pour tous les types de produits.
    Ensuite nous nous demandons quelle est la méthode pour répartir les
    tâches aux opérateurs pour les charger au maximum.

    Réponse :
    Dans cette situation, 2 stratégies au choix :
    - imposer (pas recommandé) aux opérateurs : équilibrer les charges avec la méthode du Takt time après la mise en ligne.
    - faire participer les opérateurs et chefs d’équipe/atelier avec une méthode comme le jeu du Lean : http://www.productivix.com/article235.html

    Les gens (opérateurs et chef d’équipe) apprennent en 1/2 journée les principes (mise en ligne, Takt time) sans grosse théorie genre "slide show" mais en pratiquant sur des Lego et en s’amusant. L’après midi est consacré à la pratique sur l’atelier ensemble une réflexion de comment appliquer les records vus le matin sur l’atelier et comment le réorganiser.

    Répondre à ce message

Poster une nouvelle question

Documents joints